Le projet PamBio

Depuis que l’Ormeau a fermé en 2012, les consommateurs mussipontains sont nombreux à s’approvisionner actuellement dans les bassins de Metz et de Nancy .

L’idée est de créer à Pont-à-Mousson un magasin qui propose des produits biologiques et écologiques, avec un large choix de produits locaux et un maximum de produits en vrac, mais aussi le « Mais pas que ».

Qu’est ce que le « Mais pas que » ? :                                                                                                     un tiers-lieu avec un bar, des ateliers, des animations diverses, des rencontres, des échanges ….. : atelier zéro déchet, découverte des plantes sauvages comestibles, repair café, boîte à livres, rencontres avec les producteurs, dégustations, échanges de savoirs….

 

Fonctionnement :

 

Au début du projet, les coopérateurs ont décidé d’utiliser des outils de la sociocratie 

– des  groupes de travail  autour de 6 thématiques : financement – local –  produits – communication – animations du magasin « Mais pas que « . Chaque groupe se dote d’un référent élu par une élection sans candidats

  • un cercle d’orientation qui réunit un cercle de pilotage et des représentants des souscripteurs, dont la mission est de définir les grandes orientations
  • un cercle de pilotage composé des référents de chaque groupe qui assure la gestion des affaires courantes

 

 

 

 

Notre structure juridique :

 

PamBio prendra la forme d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). Une SCIC  est une société commerciale, société anonyme (SA), par actions simplifiées (SAS) ou à responsabilité limitée (SARL) inscrite au Registre du commerce et des sociétés. Son intérêt collectif est indéniable : elle associe autour d’un projet économique commun des acteurs multiples dans au minimum trois catégories, comprenant obligatoirement des salariés, des bénéficiaires, et toute personne physique ou morale liée à ce projet.

lucrativité

Toute personne qui est intéressée par le projet peut s’y impliquer, et devenir sociétaire en achetant une part sociale, dont le prix a été fixé à 100 € ; les décisions seront prises collectivement, les dirigeants seront élus selon le principe un homme = une voix, en assemblée générale.

 

 

Publicités